Articles taggés avec ‘in&co’

Qualité : outillage et/ou processus d’amélioration continue ?

Jeudi 12 juillet 2012

Beaucoup d’établissements sociaux et médico-sociaux se posent aujourd’hui la question de savoir comment répondre aux exigences règlementaires. Les directeurs et responsables qualité s’interrogent sur le référentiel.
Quel est l’équilibre à trouver entre outil et processus ?

Propos de Elisabeth Paccard, dirigeante d’in&co.


Tout le monde est aujourd’hui convaincu que la qualité est un moteur de progrès et une chance de valoriser les compétences. C’est l’occasion de faire le point en équipe et de se donner une véritable culture de l’évaluation au service des personnes accueillies. Pourtant dans mes dialogues quasi quotidiens avec des directeurs, l’équilibre déjà précaire entre les résultats demandés et les moyens accordés pour y parvenir semble désormais bien menacé. Chacun sait que l’évaluation interne et l’évaluation externe sont incontournables mais on comprend aussi que ces deux temps particuliers ne sufffisent pas. Il n’y a pas d’amélioration continue qui ne soit largement partagée et travaillée en équipe.

Voici mon constat : les moyens aujourd’hui possibles à dégager pour permettre aux équipes de se retrouver pour travailler, même sur des temps courts, se font rares.
Comment jongler entre le manque de ressources et les exigences de la qualité ?

PATHOSSIFICATION ET GIRAGE

Les établissements qui accueillent moins de 80 résidents ont souvent du mal à faire l’équilibre financièrement et fonctionnellement.
Le niveau de dépendance des personnes accueillies joue sur l’effet (parfois pervers) d’accueillir plus dépendant pour avoir un peu plus de moyens ou d’accueillir beaucoup moins dépendants (quand on en a la possibilité, rentabilité oblige…) pour maintenir un équilibre de prise en charge…
Il y a là une politique et une stratégie d’établissement pour pouvoir accueillir dans de bonnes conditions, cela n’est pas nouveau et c’est une piste pour regarder aussi la question de la qualité.

CULTIVER LA STRATEGIE ET L’EFFICIENCE

Face aux différentes exigences ANESM, à la nécessité de prendre en compte des recommandations toujours plus nombreuses, passionnantes mais inaccessibles au professionnel de terrain qui n’a ni le temps ni le niveau de culture pour pouvoir se les approprier directement, les directeurs d’établissement se trouvent confrontés, en ce qui concerne la qualité, à la quadrature du cercle.
Face à la nécessaire rentabilité il y a peut-être la piste de l’efficience à dérouler.
En effet, beaucoup d’établissements travaillent encore de manière séparée (ce qui est contraire aux recommandations) :
- le projet d’établissement,
- l’évaluation interne,
- la négociation de la convention tripartite
- et la bientraitance…

Pour ces équipes qui ont réellement peu de temps à consacrer à ces travaux qui les intéressent et qui leurs permettent de redonner du sens au quotidien et d’améliorer leurs pratiques pourquoi ne pas proposer une ossature commune qui permette de travailler tous ces sujets qui se recoupent obligatoirement, à partir d’un tronc commun ?

TROUVER LE BON OUTIL ET LA BONNE METHODE : QUEL EST LE TRONC COMMUN

En effet, si l’on considère que le projet d’établissement est le document « ressource » et que ce document est remis à jour régulièrement au fur et à mesure des évaluations internes et externes et des conventions tripartites, alors le travail sur l’amélioration continue devient plus lisible pour chacun et plus compréhensible, parce que traduit dans un seul plan d’actions.

LES DIRECTEURS ET RESPONSABLES QUALITÉ SE POSENT LA QUESTION DU RÉFÉRENTIEL, C’EST-À-DIRE DE L’OUTIL PLUTÔT QUE DU PROCESSUS

Suite à la publication de la recommandation de février (pour les EHPAD) qui présente 5 axes de travail et qui fait suite à la circulaire d’octobre qui évoquait 4 domaines (+ 1), les directeurs se posent la question du référentiel. « Est-ce que vous avez un référentiel ? » Me demandent-ils… et l’on comprend leur inquiétude, autrefois prise en compte par la parution du fameux ANGELIQUE… « Oui, nous avons un référentiel »… mais si l’on retient qu’un référentiel est seulement une grille pour évaluer… et que l’on peut bien travailler avec n’importe lequel des référentiels pourvu qu’il reprenne les différentes exigences de l’ANESM, la question à se poser n’est peut-être pas sur l’outil mais plutôt sur la manière d’organiser ce qu’il produit, c’est à dire les informations pour s’améliorer qui débouchent sur LE PLAN d’ACTIONS.
Et là on retrouve notre propos précédent sur la nécessité de travailler la qualité à partir d’un tronc commun de documents : le projet institutionnel ou projet d’établissement qui doit contenir un plan d’actions dynamique qui se complète au fur et à mesure de la mise en place des objectifs générés par les différentes évaluations.

Le système est alors clair, simple et complet.

Alors trop de qualité ?… non, certainement pas, mais un travail plus organisé autour de la qualité qui tienne compte des moyens et des possibilités de chacun, en veillant à ne pas multiplier les documents que les professionnels doivent connaître, travailler et appliquer…


Le réseau in&co en action

Samedi 28 mars 2009

Première intervision 2009 pour in&co.

Plusieurs fois dans l’année, le réseau des consultants-accompagnateurs labellisés kalitiss se réunit avec l’équipe d’in&co pour travailler et échanger autour des questions liées à la qualité.

Le 25 mars dernier, c’est avec un grand plaisir que les participants se sont retrouvés. Pendant toute une journée, consultants, commerciaux, administratifs et développeurs ont pu s’exprimer sur les nouvelles fonctionnalités développées et leur utilisation. Un temps indispensable pour une évolution de nos propositions (interventions et plateforme).

Le prochain rendez-vous est déjà pris : la deuxième université d’été d’in&co aura lieu les 9 et 10 juillet à Grenoble. Une nouvelle occasion de faire le point sur la qualité, avec les utilisateurs de kalitiss : notre solution qualité. Vous trouverez plus d’informations sur ce rendez-vous dans la Newsletter du mois de juin.

Les temps forts de l’actualité du médico-social : zapping 2008

Jeudi 29 janvier 2009

Politiques, réformes, scandales… le site EhpaTV revient sur les temps forts de l’année 2008 pour mieux comprendre les grands enjeux de 2009 dans le secteur du médico-social.

in&co était présent aux 3ème assises nationales du grand âge

Mercredi 17 décembre 2008

Le 4 décembre à Paris se tenait le dernier rendez-vous de l’année concernant les professionnels du Grand-Âge.

Au programme pour cette 3ème édition, une table ronde sur les réformes de l’année 2008 en faveur de la prise en charge des personnes âgées. Jean-Jacques TREGOAT, directeur général de l’action sociale est intervenu sur plusieurs sujets clés : la prise en charge et le financement de la dépendance, le développement des lieux de vie intermédiaires et le plan national sur les métiers de la dépendance initié récemment par Valérie Létard, secrétaire d’État à la Solidarité.

Parmi les dispositifs annoncés, l’un concerne la démarche qualité : « à partir de l’an prochain, tous les établissements devront remplir un questionnaire d’auto-évaluation sur leurs pratiques de bientraitance ».

L’après-midi, deux grands thèmes ont été approfondis : les politiques gérontologiques locales : de la programmation à l’action et les dispositifs sanitaires et sociaux envisagés dans la prise en charge de la maladie d’Alzheimer.

Ce fut une journée riche. Elle a permis à l’ensemble des acteurs de « prendre un temps de réflexion et de partage pour imaginer les grandes orientations à suivre ».

in&co mis à l’honneur par le magazine Géroscopie

Mardi 2 septembre 2008

Le magazine d’information spécialisé en gérontologie publie pour la rentrée un dossier sur l’hygiène et la démarche qualité en EHPAD. 
Tiré à plus de 10.000 exemplaires, Géroscopie s’adresse aux professionnels de la gérontologie et plus particulièrement aux cadres décisionnaires. Il se positionne comme le leader de l’information dans ce secteur.
Dans quelques jours, vous pourrez découvrir un article mettant en avant la société in&co et sa solution kalitiss. Dans ce dossier, kalitiss apparait comme une réponse claire et efficace aux problématiques de la démarche qualité dans le médico-social.

in&co développe un partenariat avec Hardis Conseil

Lundi 28 juillet 2008

Après l’Apave, c’est au tour du groupe Hardis de se joindre à nous pour commercialiser kalitiss.

Hardis est une SSII à forte expertise technique en informatique de gestion. Sa branche conseil travaille sur des questions d’assistance à la maîtrise d’ouvrage, elle est spécialiste en projets de système d’information, en organisation et processus. Le groupe Hardis rassemble plus de 250 consultants.

in&co et Hardis Conseil organisent ensemble une première opération de développement commercial dans le nord de la France.

1ère université d’été réussie pour in&co

Lundi 21 juillet 2008

Les 3 et 4 juillet, in&co organisait sa première université d’été. Retour sur ce temps fort.

La première journée, accompagnée par Serge Eskenazi de JBS Coaching, a permis à l’ensemble des consultants, formateurs et coachs de mieux se connaître. Ils sont actuellement au nombre de 13 et forment un réseau dynamique. Nous avons mené plusieurs réflexions sur la stratégie d’in&co avant de finir autour d’un verre pour fêter le départ de notre assistante.

La seconde journée a débuté avec une intervention de Claude Volkmar, du CREAI, sur l’évolution du secteur gérontologique et les perspectives en matière d’évaluation externe. Ce fut aussi pour nous l’occasion de mettre à l’honneur trois de nos clients : le centre hospitalier de Joigny (89), l’EHPAD Joséphine Normand (89) et la MAS Maurice Beaujard du Vinatier (69). Ces derniers ont partagé avec notre réseau d’accompagnateurs et notre équipe leurs expériences de kalitiss.

Un grand merci à tous les participants et rendez-vous l’été prochain.


Contactez-nous : in&co - 3 avenue Marie Reynoard – 38 100 Grenoble – 04 76 22 23 85
Mentions légales